9ème enseignement du chemin

10.03.2016

9ème enseignement du chemin : le pouvoir de l'intention.... et quelle leçon ...!!! Jeudi dernier, je quitte Lectoure et la Voie du Puy-en-Velay pour rejoindre en 2 jours par un GR de Pays la voie d'Arles à Auch. Ce GR est beaucoup moins fréquenté et impossible de trouver un hébergement comme je le souhaiterais à Montestruc... Toute la matinée, je marche dans la bruine en posant l'intention que l'Univers me trouve un hébergement pour le soir même. Je patauge dans la boue argileuse des sentiers du Gers en essayant de ne pas trop ronchonner et de me réjouir des toutes petites éclaircies... Ici, on dit de la terre qu'elle est amoureuse, et je comprends pourquoi... Impossible de s'en défaire... A 14h, j'arrive dans la zone industrielle de Fleurance avec l'espoir de trouver un café ou m'arrêter au chaud pour pique-niquer, mais rien... rien....rien. J'allais faire demi-tour lorsque je me retrouve devant les locaux de l'entreprise Ethiquable... Je connais leurs produits et je décide d'y aller au culot et de leur demander si je peux aller m'abriter chez eux... Ils m'accueillent très gentiment et m'installent dans leur salle de pause. Je discute avec 2 jeunes femmes qui m'offrent du thé et du chocolat. Dehors, il tombe des seaux d'eau et par chance, la pluie s'arrête juste lorsque je repars ?. A 17h45, j'arrive trempée comme un rat à Montestruc, je fais le siège de la mairie en me disant qu'il y aura bien une âme charitable qui va avoir pitié de moi et qui me logera pour la nuit... Même pas...! Rien... Je suis dépitée, dégoûtée, déprimée... Pourtant, j'ai posé une intention claire, j'ai bien demandé à l'Univers et il me semble que j'ai tout bien fait comme il faut... et je suis obligée d'aller en stop à 30 km de là, pour passer la nuit à l'auberge de jeunesse d'Auch ! Pffffff.... Bon. Je lâche-prise et je décide d'accepter mon sort... de toutes façons, je n'ai pas vraiment le choix... ;-) ! En arrivant en ville, je m'arrête à la Biocoop pour aller faire le plein de fruits et je tombe sur une jeune femme que j'ai croisée chez Ethiquable lors de ma pause de midi... Elle s'appelle Nathalie et me dit qu'elle a regretté de ne pas avoir pu discuter avec moi à midi... On commence à papoter dans le rayon, très sympa, et lorsqu'elle apprend que je dois aller dormir à l'auberge de jeunesse, elle me propose de me loger chez elle... Si ! Et devinez où elle habite... ?? Eh bien, je vous le donne dans le mille : elle habite juste à côté de Montestruc !!! On passe une soirée formidable toutes les deux, et je fais probablement l'une des plus belles rencontres de ce chemin... Une jeune femme rayonnante, passionnée par l'alimentation saine, en chemin, elle aussi ;-)... Quelle leçon... mais quelle leçon... ;-) !! J'ai posé mon intention, et quand j'ai ENFIN lâché prise, j'ai rencontré Nathalie ...! De manière complètement imprévisible et improbable, mais la Vie a organisé cette rencontre...! Et pourtant, je marchais sans guide et sans Miammiam Dodo (le guide des pèlerins)... J'ai juste ėcoutė mon guide intérieur, mon GPS intégré... la Vie, quoi... Si je n'avais pas vibré pour Ethiquable, je n'aurais pas croisé Nathalie à midi... Si je m'étais entêtée et que j'avais fait du forcing a la mairie, je n'aurais pas recroisé Nathalie à Auch... Comme quoi, lâchons prise et acceptons ce que la Vie nous apporte... moins on s'en mêle, et plus belles sont les expériences ! Une chose est certaine : on se reverra ;-)

 

Depuis mon arrivée dans le Gers, il pleut tous les jours... Je marche en chantonnant "La gadoue, la gadoue" de Jane Birkin... Les sentiers ont finalement raison de moi et je décide de poursuivre par la route tant ils sont impraticables... Marcher 25 km sur la route et sous la pluie, c'est long.... très long... Et faut pas être dépressif. On a beau dire qu'ici, le bonheur est dans le pré, je trouve que ça ne respire pas la prospérité, le Gers... Je trouve même que les villages ont un petit côté presque sinistrés économiquement... sans parler du nouvel épisode de grippe aviaire qui risque de mettre un point d'arrêt à tout les élevages de canards et d'oies... Et si c'était un message de là-haut pour qu'on mette ENFIN un terme à toute cette souffrance animale...? Hier, enfin une étape sous le soleil, après une semaine de pluie et de boue... C'est bon pour le moral ;-). Les Pyrénées apparaissent devant moi, toutes blanches de neige... L'accalmie est de courte durée et j'arrive aujourd'hui à Lourdes sous la pluie, le vent, la neige et la grêle.... la totale, quoi ;-) ! Pas fâchée de m'arrêter pour quelques jours ! Et super heureuse de retrouver Stacha, Géraldine et tout mes Âmi(e)s...! ;-)

 

Please reload